La Réhabilitation Améliorée après Chirurgie

LA RAC c’est Quoi ?

La Réhabilitation Améliorée en Chirurgie ou RAC est un concept moderne initié par des équipes scandinaves dans les années 90.

Il s’agit d’un ensemble de mesures pré, per et post-opératoires visant à réduire l’agression chirurgicale propre à chaque prise en charge, à améliorer la qualité des soins et votre récupération post-opératoire.

Il n’y a pas de contre-indication à la RAC, mais une adaptation des protocoles au contexte de la prise en charge et des patients.

Tout patient peut en bénéficier.

 

Elle repose sur 3 principes fondamentaux

  • le fondement scientifique de toutes les mesures appliquées.
  • le développement de l’esprit d’équipe parmi les soignants : anesthésistes, chirurgiens, nutritionnistes, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, personnels administratifs.
    Toute l’équipe est unie autour de vous pour atteindre cette réhabilitation améliorée.
  • Vous (votre famille, votre entourage) devenez un acteur privilégié de vos soins. Votre adhésion est primordiale.

 

Ce concept est destiné à inclure

  • une période de préparation à la chirurgie : la pré-habilitation.
  • L’optimisation de la prise en charge per opératoire : chirurgie et anesthésie (techniques mini-invasives, analgésie, prévention nausées, re-nutrition…)
  • une période de surveillance post-hospitalisation avec une ligne téléphonique dédiée opérant 24h/24 et 7j/7.

 

Les résultats de la RAC induisent dans la majorité des cas 

  • une réduction de la morbidité (effets indésirables, complications…)
  • une amélioration de votre convalescence
  • par conséquent une réduction de votre durée de séjour postopératoire
  • Une sécurisation de votre retour à domicile par le suivi à domicile et la gestion des risques liés à la sortie précoce

 

Qui sommes-nous ?

Une équipe s’est formée depuis maintenant 3 ans autour de 2 principaux pôles :

  • la chirurgie orthopédique à la polyclinique de Courlancy
  • la chirurgie digestive et gynécologique à la polyclinique St André puis Reims-Bezannes

Elle est représentée par les infirmiers coordinateurs qui sont le lien permanent entre tous les intervenants. Une équipe d’anesthésistes y gère les problématiques médicales.

 

Comment sommes-nous organisés ?

  1. Le patient consulte son chirurgien. Il en repart avec un bilan sanguin préopératoire complet, ses ordonnances post-opératoires (lorsque cela est possible), une durée approximative de séjour et l’obligation de prendre rendez-vous avec les infirmiers coordinateurs après sa consultation d’anesthésie.
  2. Consultation d’anesthésie avec explication et programmation des techniques d’optimisation per opératoire : Anesthésie loco-régionale, prévention hypothermie, analgésie multimodale, épargne morphinique…
  3. Avec les résultats de son bilan, il rencontre un IDE Coordinateur. Ce dernier vérifie avec lui la bonne compréhension de l’intervention, des consignes données. Une éducation du patient aux modalités de surveillance requises pour garantir la sécurisation du retour à domicile et la réalisation de demande de convalescence de manière anticipée est ainsi rendue possible. Il dépiste les éventuelles carences.
    L’infirmier coordinateur a aussi pour mission de dépister d’éventuelles carences préopératoires. Il organise, si besoin, une hospitalisation préalable à la chirurgie (Pré-habilitation) au sein des cliniques des Bleuets ou de Courlancy. En lien avec nos services de gériatrie et de médecine interne :

    • Correction d’une éventuelle anémie : charge en fer intraveineuse, transfusion le cas échéant
    • Correction d’une dénutrition
    • Bilan gériatrique, soutien psychologique/social
    • Tentative de sevrage tabac et alcool….
  4. Per opératoire
  5. Sortie précoce du patient soumise à des critères stricts
    • Si les critères médicaux sont remplis
    • Si le patient donne son d’accord
    • Si le retour à domicile a été anticipé et sécurisé
  6. Appels systématiques, par la cellule de coordination, du patient, à domicile, sur un rythme préalablement défini par le chirurgien
  7. Parcours de réadmission optimisé en cas de complications
  8. Audit régulier de nos pratiques

 

Quels sont nos projets ?

  • Étendre cette prise en charge à d’autres chirurgies (thoracique, urologique…).
  • Permettre un retour à domicile plus précoce des jeunes mamans avec suivi à domicile par une sage-femme et puéricultrice.
  • Réaliser les coronarographies diagnostiques en ambulatoire.
  • Poursuivre le projet de chirurgie bariatrique en ambulatoire….