Pratiques tarifaires

Parmi les médecins anesthésistes des cliniques rémoises, 24 praticiens exercent en secteur 2 conventionné, 3 praticiens exercent en secteur 1, et un praticien est adhérant au contrat d’accès aux soins (C.A.S.). Aucun n’est affilié à l’OPTAM. Pour des raisons d’organisation et d’obligation de continuité des soins, nous ne sommes pas en mesure de garantir une consultation avec un médecin exerçant en secteur 1.

 

En consultation :

Les praticiens exerçant en secteur 2 sont autorisés à avoir des honoraires libres. Un complément d’honoraire est appliqué avec tact et mesure selon le type de chirurgie. Ce complément sera éventuellement pris en charge par votre mutuelle selon votre contrat d’assurance

Les tarifs de la consultation s’échelonnent d’après le barème tarifaire de la sécurité sociale basé sur votre état de santé, de 30 à 60 euros.

Le règlement peut s’effectuer en espèces, par chèque ou carte bancaire le jour de la consultation.

Nous ne pratiquons pas le tiers payant, vous devez avancer les frais de consultation même en cas de prise en charge à 100% ou de maladie de longue durée. Le remboursement par l’assurance maladie s’effectue sous 7 jours.

Les bénéficiaires de la CMU, de l’AME et de l’ACS sont dispensés de l’avance des frais de consultation ainsi que des compléments d’honoraires, sur présentation de leur attestation.

Les accidents de travail et les maladies professionnelles ne dispensent pas des compléments d’honoraires

 

Pour votre anesthésie

Conformément à la loi, nous vous remettons un devis lors de la consultation d’anesthésie (ce devis peut vous être remis dans certains cas dès la consultation avec le chirurgien)

Les honoraires des anesthésistes sont indépendants de ceux du chirurgien même si celui-ci exerce en secteur 1.

Il vous sera demandé de déposer le montant du complément d’honoraire avant le jour de l’intervention, de préférence par chèque, une facture acquittée vous sera alors remise. Ce montant ne sera encaissé que 30 à 45 jours après la date de votre anesthésie. Cela vous permet d’être préalablement remboursé par votre mutuelle selon votre contrat.

 

Pour évaluer le montant de votre remboursement, la mutuelle vous demandera le code CCAM. Le code de l’acte anesthésique est directement lié à celui de l’acte chirurgical. Seul le chirurgien peut vous l’indiquer.

 

Pour effectuer votre remboursement, la mutuelle vous demandera la facture acquittée de votre séjour. Celle-ci vous sera délivrée par la clinique après votre sortie d’hospitalisation. Notre cabinet n’est pas en mesure de vous fournir ce document.