L’unité de surveillance continue

Présentation USC

L’Unité de Surveillance Continue (USC) de la Polyclinique de Reims-Bezannes est un service de médecine de 18 lits se trouvant au deuxième étage de la clinique. Il constitue avec la réanimation et l’unité de soins intensifs de cardiologie le plateau de « lits lourds ».

 

Ce service a pour vocation d’assurer, en période post-opératoire, une surveillance soutenue des patients les plus fragiles. Les patients concernés sont : les patients avec des antécédents médicaux (cardiovasculaires, pulmonaires, neurologiques, etc…) lourds, ceux avec un état de santé altéré et les patients opérés de certaines interventions plus longues ou plus difficiles techniquement. Ainsi sont pris en charge dans cette unité les patients de gravité intermédiaire avec des techniques moins lourdes qu’en réanimation. La durée de séjour est variable, elle est en moyenne de deux à quatre jours. Si l’état de santé du patient le nécessite, il sera orienté vers le service de réanimation.

 

L’USC est sous la responsabilité d’un médecin anesthésiste-réanimateur présent sur place 24h/24 et 7j/7 et possède une équipe d’aide soignants et d’infirmiers renforcée, spécialisée dans la réalisation de soins infirmiers spécifiques, la surveillance des patients fragiles et la gestion de la douleur post-opératoire. Le service est doté exclusivement de chambres individuelles équipées d’un matériel de haute technologie identique à celui utilisé en salle de surveillance post interventionnelle (surveillance de la fréquence cardiaque, de la respiration, de la tension artérielle, etc…) permettant de prendre en charge les patients en toute sécurité.

 

Les visites sont autorisées l’après-midi, de 13h à 20h, afin de permettre d’effectuer les soins infirmiers principalement le matin. Le personnel ou le médecin peut limiter le nombre de visites afin de tenir compte de la fatigue du patient ou de la nécessaire continuité des soins. La visite des enfants est possible après accord avec un membre de l’équipe infirmière. Il est possible de rencontrer le médecin responsable au cours de l’après-midi afin d’avoir des nouvelles de l’état clinique du patient.